prix maison
Fiscalité

5 erreurs à éviter lors de la fixation du prix d’une maison

L’évaluation du prix d’une maison peut être facile à l’œil nu. On peut pour le fixer regarder les prix annoncés par les agences immobilières, regarder le prix vente dans le quartier… Cependant, il y a un certain nombre de détails qui nous détournent du bon sens.

Si vous songez à mettre votre maison sur le marché immobilier, voici les erreurs que vous ne devriez pas faire :

Fixer le prix de la maison par rapport au prix d’achat

Il est tout à fait normal de vouloir faire un profit en vendant une maison, mais nous ne pouvons pas perdre de vue la situation actuelle du marché. Si la maison a été achetée en plein boom immobilier, vous devez supposer qu’elle ne sera pas vendue au-dessus du prix d’achat, mais bien en dessous, selon l’endroit où elle se trouve et ses caractéristiques.

Fixer le prix de la maison par rapport à un futur achat immobilier

Une autre des raisons pour lesquelles un prix inapproprié est fixé sont les propres besoins du propriétaire. En fixant un prix en fonction du coût de la nouvelle maison que vous voulez acheter vous courez le risque que la maison à vendre ne se vende pas et vous devrez alors payer 2 crédits immobilier.

Fixer le prix de la maison par rapport à une valeur sentimentale

Le facteur subjectif est l’un des grands obstacles lorsqu’il s’agit de fixer un prix de vente. Il est très probable qu’après avoir vécu dans une maison pendant plusieurs années, on lui donnera une valeur bien supérieure à la réalité.

Ces anticipations de réévaluation fondées sur sa propre expérience pourraient conduire à une surévaluation qui est loin d’être purement objective.

L’effet « voisin » pour fixer le prix de la maison

Vous avez peut-être entendu dire qu’un voisin du quartier où se trouve la maison que vous voulez vendre a réussi à conclure l’affaire pour un prix x et vous voulez l’égaler ou même la dépasser.

Bien que les maisons soient dans la même secteur, sa situation, son exposition sont des facteurs différenciateurs, ainsi que les rénovations que ce voisin a pu réaliser.

Trop d’informations fausse le prix juste de la maison

L’abondance d’informations disponibles donne l’impression que n’importe qui peut mettre un prix sur une maison sans faire d’erreur. Refuser l’aide de professionnels de l’immobilier c’est au final être seul pour estimer à un prix juste son bien immobilier.

Seul aussi pour le justifier face aux acheteurs potentiels.